Audios

Emission du 23 mai 2012

Emission du 4 mai 2011

Emission du 9 juin 2010

IACBE


Ethique

L'éthique dans le business se réfère aux valeurs qui guident un individu dans le processus de décision pour faire face un dilemme.
Comment se comporter dans un environnement professionnel, juger de l'impact de ses décisions pour soi et dans son organisation ?

Il existe deux principaux domaines dans l'éthique appliquée au business.

La première est celle qui régit la conduite courante de l'entreprise avec ses contacts directs tels que les employés, les clients et les fournisseurs et même la publicité.

La seconde concerne la responsabilité sociale de l'entreprise. Quelle est cette responsabilité sociale, si toutefois, elle existe ? La responsabilité sociale d'une entreprise est le terme donné à l'ensemble des décisions prises par une entreprise dont l'impact est significatif sur la société dans son ensemble, au niveau de :

  • La collectivité
  • L'environnement et la pollution
  • La pauvreté
  • L'éducation
  • L'égalité des chances
  • La santé
  • Ma famille
  • ...

Cette responsabilité s'inscrit bien sur dans le cadre des exigences légales mais peut résulter également d'une stratégie particulière aux dirigeants.

La spécificité de l'éthique ? Une vision unique.
L'intérêt personnel existe !.
Mais il ne peut être le seul garant des normes éthiques.
Les intérêts d'un groupe ou de la collectivité doivent être évalués et pris en compte dans le processus de décision.

Les principes qui illustrent cette spécificité sont «Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse» et «Tu aimeras ton prochain comme toi-même".

La pauvreté n'est pas forcement une vertu.
Cependant, la richesse a toujours été perçue comme un défi.
Ainsi l'éthique voit la responsabilité sociale et la bienfaisance comme des éléments économiques essentiels et notamment dans les transactions financières.
Il impose également la nécessité de prévenir l'exploitation des faibles.

Il apparaît profitable aux dirigeants d'entreprises d'appliquer des règles morales dans leur activité car elles encouragent la fidélité des clients et la prospérité de leurs affaires.

Mais l'éthique exige de placer l'intégrité avant ses propres intérêts même en cas de perte possible.

Toute société nécessite un cadre légal strict, efficace et respecté.
Cependant, dans certains cas, l'éthique nécessite d'aller au delà du droit.

La recherche du « toujours plus », l'appât du gain, qualifiée à tort de « profit », est une des motivations principales de notre environnement économique.

Mais cette recherche conduit très souvent à des comportements contraires à la morale.

L'éthique introduit un concept « du nombre suffisant », une prospérité soumise à son comportement, qui permet de rester dans le cadre de l'éthique.

Et aujourd'hui : Face à une société diversifiée et mondialisée, au carrefour de différentes civilisations et à l'heure de l'information en temps réel, il y a besoin de formuler précisément des principes et des codes éthiques et de les vulgariser au maximum.


Suivant